Disparition

Décès de l'ethnologue Camille Lacoste-Dujardin

Camille Lacoste-Dujardin - Photo DR

Décès de l'ethnologue Camille Lacoste-Dujardin

Ethnologue spécialiste de la société kabyle, Camille Lacoste-Dujardin est décédée le 28 janvier à Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine) des suites d'une maladie. Elle avait 86 ans. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges,
Créé le 09.02.2016 à 18h10,
Mis à jour le 09.02.2016 à 19h00

Née à Rouen le 1er mars 1929, Camille Lacoste-Dujardin est morte le 28 janvier des suites d'une maladie à Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine). D'abord élève de l'Institut d'ethnologie du musée de l'Homme de Paris, elle partit pour l'Algérie en 1952 pour suivre son mari, le géographe et géopoliticien Yves Lacoste. C'est à la faveur de ce séjour qu'elle découvrit la Kabylie, sa société et sa culture, thème qui deviendra son principal sujet d'étude.

Une quinzaine d'essais

Elle laisse derrière elle une quinzaine d'essais consacrés principalement à la société kabyle et à la condition féminine. Parmi ceux-ci, La vaillance des femmes. Les relations entre femmes et hommes berbères de Kabylie (2010, Barzakh), Dialogue de femmes en ethnologie (2013, La Découverte), Dictionnaire de la culture berbère en Kabylie (2005, La Découverte) ou encore Le Conte kabyle (2003, La Découverte). 

"Tous ceux qui ont connu Camille Lacoste-Dujardin conserveront d’elle le souvenir de sa "vaillance" intellectuelle et morale, de sa générosité avec ses amis, étudiants et collègues, et d’un lumineux sourire", écrit le directeur de recherche honoraire au CNRS Pierre-Robert Baduel, qui lui rend hommage dans les colonnes du Monde.  





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités