Crowdfunding

"Voilà, c’est acquis, Roche-Nuée de Garry Kilworth et Il faudrait pour grandir oublier la frontière de Sébastien Juillard existeront grâce à vous." Sur le site de la librairie Scylla, Xavier Vernet, son gérant, savoure son succès. Moins de trois mois après le lancement de la campagne de financement participatif, la librairie spécialisée en littératures de l’imaginaire a récolté les 9 915 euros nécessaires au lancement de son activité d’édition. Les deux premiers titres, publiés en partenariat avec la maison d’édition associative Dystopia, paraîtront au mois de mars. Devant ce succès, un nouvel objectif de 150 % a été fixé, avec en ligne de mire l’impression de sacs floqués Scylla et, surtout, le financement du prochain projet éditorial de la maison. M. D.

27.02 2015

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités