3 octobre > Jeunesse France > Adrien Parlange

C’est incroyable ce qu’un artiste peut faire avec un simple bout de ruban. Celui qui dépasse de la reliure de cet album, façon marque-page, est transformiste. A chaque double page, il se mue en accessoire différent, complétant l’image hors cadre. Ainsi il est tantôt spaghetti dans une assiette, fil au bout d’un ballon d’hélium, filet de thé sortant de la théière, éclair d’orage, queue d’étoile filante, queue de souris… L’élégant dessin toujours sobre, très graphique et presque minimaliste d’Adrien Parlange ne décline que trois couleurs : le bleu, le jaune et le brun. Certaines pages sont saisissantes. Telle celle du funambule qui tient un bâton et s’apprête à se lancer sur la corde raide matérialisée par le fameux ruban. Drôle et audacieuse est aussi la pirouette qui, d’une page à la suivante, fait passer le rôle du ruban de langue de gros serpent à corps sinueux de serpent minuscule. Plus loin, des champions de course à pied, buste et tête tendus vers l’avant, franchissent une ligne d’arrivée dessinée par le fil jaune. Le trait sobre et puissant d’Adrien Parlange est ici particulièrement frappant. L’album plaira au petit enfant mais aussi, à n’en pas douter, à ses parents. Surtout les pages dont les intitulés sont des concepts abstraits : la défaite, la victoire, l’inspiration, ou encore le risque où le ruban devient un lacet défait, annonciateur d’une chute probable… Du grand art à mettre entre toutes les petites mains. Fabienne Jacob

Adrien Parlange
Le ruban
Albin Michel jeunesse
Tirage : 6 000 ex.
Prix : 13,50 euros ; 46 p.
ISBN : 978-2-226-32927-1

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités