Histoire

Dans la vague de la "non-fiction narrative", Flammarion traduit le 2 avril le premier livre de Thomas Harding, Hanns et Rudolf. L’auteur a découvert que son grand-oncle était un chasseur de nazis qui a retrouvé Rudolf Höss, l’ancien commandant du camp de concentration d’Auschwitz. Il raconte cette traque, la vie parallèle de ces deux hommes à un moment crucial de l’Histoire. Salué à sa parution en Angleterre par des écrivains comme John le Carré, Frederick Forsyth ou David Lodge, ce livre sera présenté le 3 avril à l’institut Goethe de Paris, en partenariat avec le mémorial de la Shoah.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités