Ouverture

Le 29 octobre, L'Infinie comédie a ouvert à Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine), dans la rue très passante René Roeckel, qui débouche sur la station de RER. « Ça manquait tellement une librairie ici » se réjouit une des nouvelles clientes. Plus de huit ans après la fermeture du Verger des Muses, L'Infinie comédie prend la place d'un Franprix et vient redonner une grande librairie généraliste à la ville qui ne comptait plus qu'une maison de la presse pour 20 000 habitants.

Avec 100 m2 de plain-pied en rez-de-chaussée, l'établissement propose plus de 10 000 références et en vise rapidement 15 000. Un premier étage accueille en outre, une salle de 50 m2 pour les rencontres et un bureau-réserve de 50 m2.

Venu du monde de la finance, le fondateur de L'Infinie comédie, Benoît Tremolières est accompagné par deux libraires salariées : Anne-Sophie Dautais (ex-L'Emile et ex-Fontaine, à Paris) et Anne-Sophie Rouveloux (ex-Ecriture, à Vaucresson). Aidé par le CNL et l'Adelc, le nouveau libraire a investi 400 000 euros, dont 100 000 euros de stock. Il vise « dès la première année, un chiffre d'affaires de 600 000 euros ».

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités