Passe sanitaire

Bibliothèques : une pétition contre le passe sanitaire atteint les 5000 signatures

Bibliothèques : une pétition contre le passe sanitaire atteint les 5000 signatures

Depuis le 30 septembre, les 12-17 ans doivent présenter un passe sanitaire pour entrer dans une bibliothèque municipale. Une pétition contre ce dispositif dépasse les 5000 signatures sur la plateforme change.org.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fanny Guyomard,
Créé le 01.10.2021 à 08h08,
Mis à jour le 01.10.2021 à 09h00

La pétition s’intitule « pour une bibliothèque accessible à tous ». Elle aurait pu également se nommer « non au passe sanitaire ». Leurs auteurs, « Bibliothécaires mobilisés », ont rassemblé plus de 5300 signatures sur la plateforme change.org, et la destinent au Premier Ministre, Jean Castex, et à la Ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. 

Les auteurs de la pétition rapellent que les bibliothèques constituent le premier réseau culturel de France et participent activement à l'éducation des citoyens et au développement de la lecture. Or, demander à présenter un passe sanitaire pour entrer dans les bibliothèques municipales et intercommunales « crée une inégalité d'accès à des établissements qui se définissent par leur accessibilité sans condition à tous les citoyens, et qui avaient parfaitement su s'adapter à la crise sanitaire en restant ouverts en continu depuis mai 2020, grâce à des protocoles sanitaires stricts », estiment-ils.

« Seul lieu culturel totalement gratuit, ouvert à tous sans filtrage ni billetterie, les bibliothèques ont une fonction sociale majeure, elles jouent un rôle important dans l'apprentissage et la culture de la lecture, déclarée Grande cause nationale par le président de la République en juin 2021 », poursuit la pétition, qui pointe l’extension du passe sanitaire aux adolescents depuis le 30 septembre. « De nombreux élèves et étudiants utilisent les bibliothèques publiques de nos communes à des fins scolaires ou tout simplement pour s’éveiller. »

Il est également souligné que le passe n’est pas demandé en librairie, en bibliothèque universitaire, à la Bibliothèque publique d'information et à la bibliothèque nationale. Ni « à la Fnac ou dans les salons de beauté ».
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités