Bénéfice en baisse, chiffre d'affaires stable chez Bertelsmann

Hartmut Ostrowski, PDG de Bertelsmann © DR

Bénéfice en baisse, chiffre d'affaires stable chez Bertelsmann

Premier groupe d'édition mondial (hors édition technique et professionnelle) avec Random House, également numéro 1 des clubs de livres avec Direct Group, le conglomérat allemand ne prévoit pas d'amélioration pour cette année.

J’achète l’article 1.50 €

Par Hervé Hugueny,
avec hh et cn,
Créé le 25.03.2009 à 00h00,
Mis à jour le 25.03.2009 à 00h00

Bertelsmann a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires de 16,1 milliards d'euros, quasiment stable par rapport à 2007, et un bénéfice net de 270 millions d'euros, contre 405 millions d'euros (-33 %) l'année précédente.

Le résultat d'exploitation a reculé de 9 %, à 1,57 milliard d'euros. Les dirigeants du groupe allemand ne prévoient pas d'amélioration cette année.

Direct Group (9 268 salariés), la branche clubs de livres a réalisé un chiffre d'affaires de 1,26 milliard d'euros (- 3,7 %), pour un résultat d'exploitation de 22 millions d'euros, contre 18 millions d'euros l'année précédente.

La branche américaine, très déficitaire, a été vendue l'an dernier. Les branches allemande, française et ibérique ont été finalement conservées.

Les résultats pour la France n'ont pas été communiqués. Via sa filiale Direct Group France, Bertelsmann gère France Loisirs et le Grand livre du mois (clubs de livres du bassin francophone), un réseau de librairies et un site de vente de livres sur Internet, tous deux rassemblés maintenant sous la marque Chapitre.com.

Lors de la présentation des résultats, Hartmut Ostrowski, PDG de Bertelsmann a évoqué la résistance du club France Loisirs et la restructuration en cours du pôle librairie, sans plus de détails.

Le pôle librairie afficherait un déficit significatif en raison à la fois des investissements réalisés en 2008 (dont la mise en place d'un nouveau logiciel) et des coûts de restructuration en cours. Quelque 133 postes doivent être supprimés.

Le chiffre d'affaires de Random House (5 779 salariés), la filiale édition, a reculé de 6,3 %, à 1,72 milliard d'euros, pour 137 millions d'euros de résultat opérationnel (contre 173 millions d'euros en 2007, -20,8 %), en raison d'effets de change défavorables : Random House réalise la moitié de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis. Le groupe a notamment édité le best-seller Brisingr l'an dernier.

Bertelsmann est également investi dans l'imprimerie et les services (Arvato), les médias (RTL Group, M6) et la presse (Gruner+Jahr). Le groupe emploie 106 000 salariés dans le monde.



25.03 2009

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités