Belgique : le marché se recompose | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, le 06.03.2015 (mis à jour le 11.03.2015 à 17h09) MANIFESTATION

Belgique : le marché se recompose

Photo ALAIN TRELLU

Sous les projecteurs, le week-end dernier, à la Foire du livre de Bruxelles, le marché du livre francophone en Belgique est fragilisé par le tassement des ventes et l’absence de prix réglementé. Pour résister, les professionnels jouent collectif.

Sous la verrière du site industriel Tour et taxis réhabilité, à l’ouverture de la 45e Foire du livre de Bruxelles (26 février-2 mars), une pancarte de la Fnac alertait le chaland d’un rabais de 10 % sur tout son stand. Au grand dam des libraires voisins. Dans la matinée, le panneau était retiré. Cette anecdote témoigne d’un malaise croissant des libraires belges francophones, fragilisés par l’abse

Lire la suite (15 620 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre