Tableau de bord

Baisse des retours au deuxième trimestre 2018

Photo OLIVIER DION

Baisse des retours au deuxième trimestre 2018

Alors que le marché du livre s'est contracté de 1% au printemps en raison d'une chute des ventes en avril, le taux moyen de retour a perdu deux points à un an d'intervalle, pour se fixer à 23%.

Par Anne-Laure Walter,
avec I+C,
Créé le 13.09.2018 à 17h22,
Mis à jour le 14.09.2018 à 09h19

Dans les points de vente de livres, le taux moyen de retour est redescendu à 23% au 2e trimestre 2018, perdant deux points par rapport à la même période en 2017, selon le baromètre Livres Hebdo/I+C "La santé de la librairie" à paraître dans notre édition du 14 septembre et à télécharger ci-contre. En début d'année, les retours avaient flambé.

Cette contraction des retours intervient alors qu'après un premier trimestre globalement bien orienté, le marché du livre a chuté en avril. Il a retrouvé de la vigueur en mai, malgré les nombreux ponts et week-end prolongés, mais plus encore en juin. Sur l’ensemble du deuxième trimestre 2018, les ventes de livres ont néanmoins fléchi, à hauteur de -1% en valeur à un an d’intervalle. La baisse est un peu plus marquée en volume, proche de -1,5%.

Presque tous les circuits de distribution sont désormais orientés à la baisse. Les ventes stagnent dans les grandes surfaces culturelles et se replient modérément dans les hypermarchés (-1,5%). La reprise des ventes dans les librairies n’aura été que temporaire : -1% dans les librairies de 1er niveau et d’environ 2% dans celles de 2e niveau.

La fréquentation des points de vente de livres s'est dégradée au deuxième trimestre, mais le panier moyen des clients a légèrement augmenté (+0,50€) pour s'établir à 18 euros. Les niveaux de stock se sont fortement réduits à un an d'intervalle, s'établissant désoremais à 79 jours (-10 jours).

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités