Arnaud Lagardère triomphe d'Amber avec l'appui de Vivendi | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 05.05.2020 à 14h48 (mis à jour le 05.05.2020 à 15h00) Assemblée générale

Arnaud Lagardère triomphe d'Amber avec l'appui de Vivendi

Arnaud Lagardère.

Réunis en assemblée générale, le 5 mai, les actionnaires du groupe Lagardère ont rejeté les propositions de renouvellement du conseil de surveillance formulées par le fonds dirigé par Joseph Oughourlian.

Arnaud Lagardère, directeur du groupe Lagardère, qui détient Hachette, a remporté, le 5 mai, son épreuve de force avec le principal actionnaire, Amber Capital (18% du capital), lors de l'assemblée générale des actionnaires. Les huits candidats proposés par le fonds dirigé par Joseph Ourghoulian pour renouveler le conseil de surveillance ont été rejetés, dans des proportions allant de 57% à 68%.

Critique de la gestion du groupe depuis de nombreux mois, Amber souhaitait un renouvellement radical à la tête de l'entreprise. Peu avant le vote, Arnaud Lagardère avait qualifié les résolutions d'Amber d'"irresponsables".

Le soutien de Vivendi

En revanche, les nominations au conseil de surveillance de l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, et de l'ancien président de la SNCF, Guillaume Pépy, présentées par le groupe, ont été approuvées à 99%.

Lors de cette assemblée, Arnaud Lagardère a pu compter sur les voix de ses nouveaux alliés, le P-DG de la holding Fimalac, Marc Ladreit de Lacharrière, et Vivendi, détenteur d'Editis, entré au capital du groupe à hauteur de 10,6% le mois dernier.

Dans son introduction, Arnaud Lagardère a réaffirmé la stratégie du groupe, qui consiste à se "concentrer sur deux métiers que sont l'édition et le travel retail". Ces deux branches représentent déjà 95% du CA du groupe.
close

S’abonner à #La Lettre