Annulations en masse à une semaine de la Foire de Londres | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 02.03.2020 à 18h05 (mis à jour le 17.03.2020 à 14h12) Coronavirus

Annulations en masse à une semaine de la Foire de Londres

Le nouveau stand collectif tout blanc des éditeurs français. - Photo ANNE-LAURE WALTER/LH

Plusieurs poids lourd de l'édition américaine ont décidé d'annuler leur déplacement à la Foire du livre de Londres. Les principaux groupes français font également valoir leur droit de retrait.

La liste des absents s'allonge. Après les éditeurs chinois, sud-coréens et italiens, plusieurs éditeurs américains ont décidé de suspendre leur participation à la Foire de Londres, prévue du 12 au 14 mars, en raison de l'épidémie du Coronavirus.

Vendredi 28 février, les Américains Simon & Schuster et Ingram ont fait valoir leur droit de retrait alors que l'organisation de la Foire du livre de Londres avait annoncé, trois jours auparavant, le maintien de l'évènement. Quelques heures plus tard, le département des droits de MacMillan suspendait aussi sa participation. Amazon, le département des droits d'Hachette UK et Harper Collins se sont rajoutés à la liste ce lundi 2, quelques heures après l'annonce de l'annulation de Livre Paris.

Editeurs français

En France, le groupe Editis a demandé lundi 2 mars aux collaborateurs qui avaient prévu de se rendre à la foire d'annuler leur déplacement, «pour des raisons de santé publique». Livres hebdo a appris qu'Hachette annulait également tous les déplacements professionnels vers l'étranger. Une décision prise aussi par la branche française d'Harper Collins.

Au sein du groupe Madrigall, les maisons d'édition maintiennent pour l'heure leur déplacement à la capitale britannique. Le groupe a toutefois pris des mesures de prévention contre le Coronavirus. Dans un communiqué interne envoyé ce lundi 2, la direction des ressources humaines somme ses collaborateurs "de retour d’un séjour professionnel ou personnel depuis les zones où circule le virus" de faire du télétravail pendant 15 jours. Cette mesure s'applique aussi sur le territoire français et concerne tous les employés résidant dans les communes de l'Oise, "particulièrement touché".

L'organisation de la Foire de Londres se réunit ce jour à 18h (heure française) pour évaluer la situation.
 
close

S’abonner à #La Lettre