FIBD 2022

Angoulême dévoile son Shoot the Book! dédié à la BD

Angoulême dévoile son Shoot the Book! dédié à la BD

Dans le cadre du Marché international des droits, le Festival international de la Bande dessinée lance son premier Shoot the Book! avec la Scelf, consacré à l'adaptation audiovisuelle de la BD.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 20.10.2021 à 12h31,
Mis à jour le 21.10.2021 à 15h05

Le Marché international des droits aura lieu du 26 au 29 janvier 2019 dans le cadre du Festival international de la Bande dessinée, à Angoulême."Fidèle à sa vocation, le MID accueillera en janvier des exposants venus d’Europe, d’Asie ou d’Amérique, et réitèrera son opération en partenariat avec le Bureau International de l’Édition Française (BIEF) pour accueillir une délégation d’éditeurs - acheteurs de droits internationaux" rappelle l'organisation.

Cette année, la nouveauté est l'arrivée de Shoot the Book!, en association avec la Société Civile des Éditeurs de Langue Française (Scelf), sur le même modèle que ceux développés à Cannes, Annecy ou Los Angeles. Ce premier Marché d'adaptation audiovisuelle de la bande dessinée aura lieu le 26 janvier. Retenus par un jury de professionnels de l’audiovisuel, 10 ouvrages sont pitchés sur la scène du MID, face à des producteurs. Cette session de pitchs sera précédée d’une conférence dédiée au sujet, et suivie de rendez-vous one to one entre producteurs et éditeurs. Les éditeurs ont jusqu’au 29 octobre pour candidater.

Netflix, Gaumont, Xilam au jury

Le jury est composé de Nicolas Boukhrief, réalisateur et scénariste, Joey Brown, IP Scout chez Netflix, Guillaume Colboc, Directeur du développement adjoint chez Gaumont, Anne de Galard, Productrice et directrice générale à GO-N Productions, Catherine Esteves, productrice des Films du Poisson Rouge, Marc du Pontavice, Président de Xilam et Justus Riesenkampff, directeur exécutif de Beta Nordic Studios.

Cette nouveauté dans le programme du FIBD accompagne la progression du nombre d'adaptations de bandes dessinées françaises (25 en 2020 contre 14 en moyenne les trois années précédentes) et la place de plus en plus importante de la BD dans les cessions liées au domaine de l'édition, soit 30% en 2020 (contre 15-16% en 2016-2018).

Par ailleurs, la plateforme Rights Market Network permettra aux accrédités professionnels (cessionaires de droits, éditeurs, agents, producteurs…) de prendre rendez-vous avec les vendeurs de droits internationaux et de gérer leur planning. Il sera également possible de consulter en amont les catalogues de ventes, avec un système complet de filtres (par pays, par éditeur, par auteur, par type de droits cédés, par genre, par âge du lectorat…).

Enfin, un cycle de conférences est prévu les 26 et 27 janvier, dont le détail sera communiqué ultérieurement.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités