"Poésie"/Flammarion

Yves di Manno est un poète. Son premier ouvrage, Champs, paru il y a trente ans chez Flammarion, vient d’être réédité en même temps que son traité de poétique Terre ni ciel chez Corti. Il est surtout depuis vingt ans le directeur de la collection "Poésie" chez Flammarion, arrivé là selon "une sorte de tradition de la maison qui veut qu’un poète succède à un autre, comme Bernard Noël qui s’était occupé de "Textes", puis Claude Esteban qui a créé la collection en 1985". En plein Printemps des poètes, Yves Di Manno fête ses 60 ans et aussi ses 20 ans à la tête de la collection, où il a accueilli plus de 130 livres, à raison de sept titres par an, mêlant nouveautés et ouvrages plus rétrospectifs. A l’automne 2014, il publiera l’œuvre complète d’Anne-Marie Albiach. "Poésie" se veut un lieu ouvert, pas une collection avec une ligne éditoriale serrée. Elle montre la diversité des voix, je choisis des manuscrits qui proposent un univers intérieur traduit par la langue, une langue privée dans la langue de tous", explique cet autodidacte qui a commencé à travailler à 18 ans à la librairie Gallimard du boulevard Raspail. Depuis 1994, il a vu évoluer la production de "Poésie", notant l’importance de la narration dans le travail poétique actuel ainsi que, récemment, la présence significative des femmes. D’ailleurs, pour cet anniversaire, il publiera Littoral 12 d’Anne Calas le 2 avril et quatre autres titres regroupés en ce premier trimestre dont Premier crayon de Mathieu Bénézet, disparu en juillet dernier. Plusieurs rencontres en librairie sont prévues ainsi qu’une soirée, le 2 avril, à la Maison de la poésie à Paris. Anne-Laure Walter


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités