Persécutions : les écrivains dans le viseur | Livres Hebdo

le 08.11.2019 (mis à jour le 08.11.2019 à 09h47) Persécutions

Persécutions : les écrivains dans le viseur

L'écrivain turc Selahattin Demirtaş, arrêté en novembre 2016, est officiellement accusé de « diriger », « soutenir » et « faire la propagande » du PKK2. En septembre 2018, il est condamné à quatre ans et demi de prison. - Photo HALKLARIN DEMOKRATIK PARTISI

Les restrictions apportées à la démocratie dans un nombre croissant de pays fragilisent la position des auteurs, en première ligne de persécutions qui mobilisent, au-delà des associations spécialisées, de plus en plus leurs éditeurs. _ par Fanny Guyomard

Accusé d'avoir « aidé un groupe terroriste », Ahmet Altan a enfin été libéré lundi 4 novembre, de même que sa consœur Nazli Ilicak. Mais, d'abord condamné à la perpétuité, avant que cette peine ne soit réduite à dix ans et demi, l'écrivain et journaliste turc, publié dans « une demi-douzaine de langues en Europe » comme le rappelle son éditeur chez Actes Sud, Timour Muhidine, qui dirige la collect

Lire la suite (13 780 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre