Penser sans faire la morale | Livres Hebdo

Au premier plan, de gauche à droite : Erik Orsenna, Frédéric Lenoir, Pierre Rabhi, Anne-Sophie Novel, Dominique Meda, Cynthia FleuryAu deuxième rang: Nicolas Hulot et Abd al Malik (Jean Claude Ameisen et Françoise Héritier étaient absents). - Photo BERTRAND DESPREZ

Autour d’un pique-nique, Abd al Malik discute avec Pierre Rabhi, Cynthia Fleury échange avec Dominique Méda, tandis qu’Erik Orsenna plaisante avec Frédéric Lenoir. C’est un livre d’entretiens, Nos voies d’espérance, à paraître le 8 octobre en coédition Actes Sud et Les Liens qui libèrent, qui prend forme en ces premiers jours d’été dans le jardin d’Actes Sud à Paris. "Je ne voulais pas publier une somme d’interviews juxtaposées, mais créer un groupe et susciter une discussion entre des personnalités, reconnues dans leur domaine, pour comprendre ce qu’elles ont en commun. Certains ne s’étaient jamais rencontrés !" explique Olivier Le Naire, à l’initiative du projet. Il a ainsi interviewé dix "grands témoins" (Jean Claude Ameisen, Cynthia Fleury, Françoise Héritier, Nicolas Hulot, Frédéric Lenoir, Abd al Malik, Dominique Méda, Anne-Sophie Novel, Erik Orsenna et Pierre Rabhi) pour qu’ils livrent leur diagnostic et proposent des remèdes en vue de guérir notre société malade. "Ils n’ont pas mis leurs habits de super-héros pour sauver le monde, mais ils posent les problèmes et donnent des pistes pour les résoudre. Ils ne nous font pas la morale et s’expriment de façon simple et chaleureuse comme un ami et non comme un politique ou un prof de fac", poursuit le journaliste. Un manifeste commun introduit d’ailleurs l’ouvrage. Les intervenants seront tous réunis pour une conférence de presse le 2 octobre. A.-L. W.

close

S’abonner à #La Lettre