Patrick Weil, lauréat du 11e prix Jean Zay | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 17.02.2016 à 16h06 (mis à jour le 17.02.2016 à 17h00) proclamation

Patrick Weil, lauréat du 11e prix Jean Zay

Patrick Weil. - Photo OLIVIER DION

Créé par le Parti radical de gauche en 2005, ce prix qui récompense un ouvrage porteur de valeurs républicaines couronne cette année Le sens de la République (Grasset), de l'historien Patrick Weil.

Le 11e prix Jean Zay a été décerné, mardi 16 février, à l'historien Patrick Weil pour Le sens de la République: les réponses aux onze questions que tout le monde se pose sur l'immigration, l'identité nationale, la laïcité, le religieux, les discriminations, les frontières (Grasset), comme le rapporte le pure player Mag'Centre.

Paru le 24 juin, cet essai coécrit avec le journaliste du Monde Nicolas Truong et "ranimant les valeurs républicaines" selon son éditeur, était entré quelques jours après sa parution à la 26e place du classement essai des meilleures ventes Livres Hebdo/GFK. Historien spécialiste de l'immigration, directeur de recherche au CNRS et directeur de collection chez Grasset, Patrick Weil est l'auteur de plusieurs essais portant sur les questions d'immigration, de laïcité et de République, publiés principalement chez Gallimard, Grasset ou au Seuil.

Créé en 2005 à l'initiative du Parti radical de gauche (PRG) à l'occasion du centième anniversaire de la loi de séparation des Eglises et de l'Etat de 1905, le prix Jean Zay récompense un ouvrage porteur de valeurs républicaines et a été remis pour la première fois, mardi 16 février, dans les salons de la présidence du Sénat. Il est doté symboliquement d'un chèque de 1905 euros. En 2013, c'est l'écrivain Boualem Sansal qui avait été couronné pour Gouverner au nom d'Allah: islamisation et soif de pouvoir dans le monde arabe (Gallimard), et en 2014, le 10e prix Jean Zay avait été décerné à Christiane Taubira pour Paroles de liberté (Flammarion).
close

S’abonner à #La Lettre