Manifestation

Du 13 au 15 avril. L’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (Imec), invité d’honneur du 30e Salon du livre rare et de l’objet d’art, proposera sous la nef du Grand Palais une exposition réunissant quelques pièces exceptionnelles de sa collection, concernant notamment Marguerite Duras, Louis Althusser, Philippe Soupault ou Paul Eluard. Les deux autres expositions ont été confiées au Conservatoire national des arts et métiers et au Département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France.

Depuis avril 2017, le Syndicat national de la librairie ancienne et moderne, qui organise ce rendez-vous, a été rejoint par la Chambre nationale des experts spécialisés pour permettre une réorientaion de la manifestation. De sorte que le public pourra aussi y rencontrer une cinquantaine d’experts dans tous les domaines, du diamant à l’art tribal en passant par la BD ou l’art moderne. Des visites guidées et un concert sont également programmés.

20 000 visiteurs sont attendus sur trois jours, ce qui place Paris loin devant les foires concurrentes de New York ou de Londres, qui n’attirent, chacune, "pas plus de 5 000 visiteurs", soulignent les organisateurs. Mais il faudrait aussi parler, pour être juste, du pouvoir d’achat bien supérieur de ces Anglo-Saxons. M. P.

www.salondulivrerare.paris

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités