Livres Hebdo saisit l'occasion de la Paris Design Week, du 5 au 14 septembre, pour consacrer un numéro spécial au design. Mais si ! Il concerne bien le livre. Ainsi que le souligne Philippe Apeloig, « comme tout objet utilitaire, le livre mérite d'être dessiné et bien pensé ». Le célèbre graphiste et typographe nous a fait l'honneur et le plaisir d'accepter d'être notre rédacteur en chef invité. Au passage, il a redessiné notre une à sa manière, radicale, en utilisant la police de caractères Rektorat créée et diffusée par la fonderie suisse Nouvelle noire. S'il a travaillé pour de nombreux éditeurs, collaboré pendant près de vingt ans à l'identité visuelle de la Fête du livre d'Aix-en-Provence et conçu celle de l'Association des bibliothécaires de France, il continue de juger le graphisme « sous-estimé, voire ignoré » dans le monde du livre.

De fait, les directeurs artistiques de l'édition ne sont pas toujours reconnus comme tels dans un secteur qui accorde, et pour cause, une priorité au contenu. Si leurs responsabilités se sont élargies à mesure que la concurrence s'aiguisait sur les tables des libraires, à l'heure des choix leur voix peine souvent à s'imposer face à celles des marketeurs et des commerciaux. Pour reprendre deux vers de Malherbe, « Beauté, mon beau souci, de qui l'âme incertaine / A, comme l'Océan, son flux et son reflux... ».

En matière de design d'espace et de signalétique, le monde du livre accuse aussi un retard. Mais, avec le soutien des collectivités, les bibliothèques défrichent des voies dans lesquelles les librairies viennent à leur tour s'engouffrer. La revue des styles à laquelle Livres Hebdo a procédé, dans la foulée de son premier grand prix des Librairies décerné le 30 juin, fait ressortir les tendances de l'aménagement des magasins. Qu'ils optent pour le contemporain, qui a le vent en poupe, le cosy, le tradi ou le post-industriel, les libraires savent qu'ils doivent penser la physionomie de leur point de vente pour résister au commerce en ligne.


06.09 2019

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités