L'auteur et illustrateur américain pour enfants Maurice Sendak s'est éteint ce mardi 8 mai à l'âge de 83 ans. Il était l'auteur de nombreux ouvrages pour enfants traduits en France à l'Ecole des Loisirs, dont Max et les Maximonstres, considéré dans le monde entier comme un classique de la littérature enfantine. Avec ses personnages aux dents pointues, un peu effrayants, il a suscité des controverses chez les pédopsychiatres tout en réjouissant les enfants par sa truculence et son humour. Avec cet album, Maurice Sendak a définitivement sorti la littérature pour enfants de l'univers rassurant et aseptisé qui lui était coutumier. Plusieurs fois adapté en dessins animés et même en opéra, Max et les Maximonstres l'a été au cinéma en 2009 par le réalisateur américain Spike Jonze.

Né en 1928 à New-York dans le quartier de Brooklyn, Maurice Sendak, issu d'une famille de juifs-polonais, a commencé à dessiner à l'âge de 12 ans. En 1963, Max et les Maximonstres lui apporte le succès : 17 millions d'exemplaires auraient été vendus. Rapidement, il est publié dans de nombreux pays. L'Ecole des Loisirs l'inscrit à son catalogue en 1973.

A partir des années soixante-dix, Maurice Sendak réalise des décors pour des opéras et des ballets, tout en poursuivant son oeuvre. Il a ainsi notamment conçu des décors pour Casse Noisettes, de Tchaïkovski ou La Flûte enchantée de Mozart.

Dans les années 1990, il demande au dramaturge Tony Kushner d'écrire une nouvelle version en anglais de Brundibar, l'opéra pour enfants du compositeur tchèque Hans Krása. Elle fera l'objet d'un beau livre, illustré par Maurice Sendak, avec un texte de Tony Kushner, publié en 2003 aux Etats-Unis, et en 2005 à L'Ecole des Loisirs dans une traduction d'Agnès Desarthe.

Gallimard Jeunesse a par ailleurs publié une édition illustrée par Maurice Sendak du Livre vert, de Robert Graves.

08.05 2012

Auteurs cités

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités