Manosque

Du 24 au 28 septembre. Le credo des Correspondances de Manosque reste inchangé : "Faire entendre la littérature selon toutes les façons imaginables et faire part de nos engouements sans distinction", explique leur directeur, Olivier Chaudenson. La formule rencontre un beau succès d’affluence dès lors que la météo est favorable, car l’essentiel se passe ici en plein air, au cœur de la ville. Les poids lourds de la rentrée littéraire seront presque tous là (Patrick Deville, Olivier Adam, Eric Reinhardt…), et certains n’hésiteront pas à lire leurs propres œuvres (Pascal Quignard, Maylis de Kerangal, Emmanuel Carrère ou Olivia Rosenthal). En soirée, place aux comédiens, sur la scène du théâtre Jean-le-Bleu, pour entendre "les correspondances littéraires de Robert Doisneau" (en compagnie de François Morel et Eric Caravaca) ou un portrait de Marguerite Duras par Dominique Reymond. L’Afrique sera cette année très présente, remarque Olivier Chaudenson, avec "les somptueux romans de Nii Ayikwei Parkes et Taiye Selasi, les Ivoiriens de Paris de Gauz, la musique de Guinée-Bissau [Sylvain Prudhomme], le commerce africain [Lieve Joris]…". La rencontre professionnelle du samedi matin (10 h) abordera le thème du renouveau des clubs de lecture, piliers de nombreux festivals qui ont su fidéliser leur public. Y participeront notamment Marie Sellier (SGDL), Françoise Fernandes (Clubdeslecteurs.com) et Mariette Darrigrand (sémiologue). M. P.

correspondances-manosque.org


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités