Edition

Les Rencontres d’Arles 2021 en librairie

Affiche des Rencontres d'Arles 2021 - Photo ©LES RENCONTRES DE LA PHOTOGRAPHIE D'ARLES

Les Rencontres d’Arles 2021 en librairie

Organisées du 4 juillet au 26 septembre, les Rencontres d’Arles donnent lieu à la publication d’une quinzaine d’ouvrages.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 28.06.2021 à 10h00,
Mis à jour le 05.07.2021 à 16h03

Pour accompagner les Rencontres de la photographie d’Arles, qui auront lieu du 4 juillet au 26 septembre, plusieurs ouvrages sont disponibles ou arrivent prochainement en librairie, à commencer par le catalogue des 51e Rencontres internationales de la photographies, à paraître le 7 juillet chez Actes Sud. 

Le photographe Smith explore la porosité entre la photographie, la philosophie et les sciences et propose une autre mythologie du spatial avec Désidération (Textuel, 30 juin). Ses illustrations sont accompagnés des textes de Lucien Raphmaj. Dans Pensar : puisqu’il faut tout repenser (Delpire, 1er juillet), vingt artistes latino-américains reflètent le prolongement des combats féministes depuis les années 1970 à travers 220 œuvres. L’ouvrage est préfacé par Andrea Giunta et traduit de l’espagnol par Julia Azaretto. 

A la découverte du monde

Stéphan Gladieu nous emmène à la découverte des Nord-Coréens avec République populaire démocratique de Corée, portraits dont les clichés sont réunis dans Corée du Nord : 39° 02 nord, 125° 45 est : 25.381.085 habitants (Actes Sud, octobre 2020). Pour Américaines solitudes (Actes Sud, octobre 2020), Jean-Luc Bertini a parcouru les Etats-Unis pendant une dizaine d’année afin d’interroger l’espace occupé par ses habitants. Ses photos sont accompagnées des textes de Richard Ford et Gilles Mora. Stephen Chow et Hui-Yi Lin ont enquêté sur Le seuil de pauvreté (Actes Sud, juin 2020) dans 36 pays entre 2010 et 2020 à travers le prisme de la nourriture. Les textes d’Armida Salsiah Alisjahbana, John Micklewright et Andrea Brandolini et Lucas Chancel apportent un éclairage scientifique aux clichés. Le 11 avril 2019, les Soudanais ont entraîné la chute d'Omar el-Bachir après trente années de dictature religieuse et militaire. L'exposition Thawra ! Révolution relate le travail de huit photographes émergents qui ont relaté l'histoire du soulèvement, dont la majorité ont contribué à l'ouvrage Soudan 2019, année zéro coédité par Bleu autour et Soleb (mai 2021).
 
Pensar : puisqu'il faut tout repenser


Avec la jungle de Calais à la veille de son évacuation il y a quatre ans pour point de départ, Jean-Michel André est allé à la rencontre des réfugiés et des territoires qu’ils ont traversé en France, en Italie, en Espagne et en Tunisie. Ses clichés sont réunis dans Borders (Actes Sud, février 2021) accompagné des textes de Wilfried N’Sondé. Africa 21e siècle (Textuel, octobre 2020) livre un panorama de la photographie africaine du XXIe siècle à travers l’œuvre de 51 artistes traitant des métropoles africaines comme un site de transformation sociale. 

Au cœur des archives

L’architecte et designer Charlotte Perriand réalise des photomontages pour présenter les réalités ouvrières ou rurales dans les années 1930 . Ses compositions sont réunis dans Charlotte Perriand, politique du photomontage : comment voulons-nous vivre ? (Actes Sud, juin 2021), placé sous la direction éditoriale d’Emmanuelle Kouchner et la direction scientifique de Damarice Amao. Actes Sud propose par ailleurs une sélection de photographies de Sabine Weiss, lauréate du prix Women in Motion pour la photographie 2020, au sein de l’ouvrage sobrement intitulé Sabine Weiss (juin 2021), avec un texte d’introduction de la commissaire d’exposition Virginie Chardin. 
 
Sabien Weiss


Carla Bastid, Marie Robert et Bernard Loupias retracent l’aventure de l’américain Jazz Magazine de sa création en 1954 à 1974 dans Jazz power (Delpire, 1er juillet). Avec Orient-Express & Co (Textuel, octobre 2020), les commissaires de l’exposition Eva Gravayat et Arthur Mettetal plongent dans les archives photographiques de l’épopée industrielle du train l’Orient-Express. Extraite du livre éponyme paru chez Actes Sud (juin 2021) placé sous la direction de Stephen McLaren, l’exposition Magnum et la Street photography revient avec les photographes de l’agence sur leur expérience de photographes de rue. 

Enfin, les Rencontres d’Arles rendent hommage à Robert Delpire et sa revue culturelle NEUF, éditée de 1950 à 1953 et qui donne naissance dès 1951 aux éditions Delpire. La maison publie le coffret Neuf (1er juillet), qui réunit les neuf numéros de la revue en fac-similés complétés par deux volumes de textes signés par Michel Ragon et Michel Frizot. 
 

Arles vu par Louis Vuitton

Sous la direction de Julien Guerrier, Christophe Cachera, Clara Le Fort, Pierre Léonforte proposent le guide touristique d’Arles (Louis Vuitton). Accompagné des photographies de Bertrand Meunier et Yohanne Lamoulère, ce guide se présente comme un indicateur de nouvelles tendances en matière de mode, de design, d'arts plastiques ou de gourmandises. Il propose une sélection d'adresses, des flâneries urbaines, un agenda des manifestations dont le programme de l'édition 2021 des Rencontres de la photographie.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités