Les Césars sacrent De rouille et d'os, Ernest & Célestine et Amour | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec vt, le 23.02.2013

Les Césars sacrent De rouille et d'os, Ernest & Célestine et Amour

Jacques Audiard et Thomas Bidegain, César du scénario / adaptation pour De rouille et d'os

La 38e cérémonie des Césars a récompensé hier soir un film d'animation scénarisé par Daniel Pennac et l'adaptation d'un recueil de nouvelles de Craig Davidson.

Présidée par Jamel Debbouze, la 38e cérémonie des Césars s'est déroulée hier soir, le 22 février, au Théâtre du Châtelet à Paris. Palme d'or au dernier festival de Cannes, en course pour 5 Oscars demain soir, Amour de Michael Haneke est reparti avec 5 prix dont ceux pour le film, le réalisateur, l'acteur (Jean-Louis Trintignant) et l'actrice (Emmanuelle Riva). Le scénario d'Haneke a également été primé : il est disponible chez Actes Sud.

Dans l'autre catégorie du meilleur scénario, celui de l'adaptation, le favori a été confirmé : Jacques Audiard et Thomas Bidegain ont reçu ce César pour leur travail d'écriture à partir du recueil de nouvelles de Craig Davidson, Un goût de rouille et d'os (Albin Michel, 2006, réédité en poche par Points en 2012 sous le titre De rouille et d'os).

Enfin, Ernest et Célestine, le merveilleux dessin animé de Stéphane Aubier, Benjamin Renner et Vincent Patar a été couronné par le César du meilleur film d'animation. L'adaptation des livres de Gabrielle Vincent et scénarisée par Daniel Pennac (voir également notre entretien avec l'écrivain) a séduit plus de 800 000 spectateurs en France depuis sa sortie en décembre.
close

S’abonner à #La Lettre