Le Wepler 2019 couronne Lucie Taïeb et Bruno Remaury | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 11.11.2019 à 09h00 (mis à jour le 12.11.2019 à 12h46) Proclamation

Le Wepler 2019 couronne Lucie Taïeb et Bruno Remaury

Bruno Remaury et Lucie Taïeb - Photo OLIVIER DION

Lucie Taïeb a reçu le prix Wepler pour Les échappées (l'Ogre) tandis que la mention spéciale est revenue à Bruno Remaury pour Le monde horizontal chez Corti.

Réuni dimanche 10 novembre, le jury du prix Wepler-Fondation la Poste a mis à l’honneur Lucie Taïeb pour Les échappées, publié le 5 septembre aux éditions de l'Ogre. La mention spéciale est revenue à Bruno Remaury pour Le monde horizontal, paru le 22 août chez Corti.
 
Dans Les échappées, Lucie Taïeb revient sur le parcours de femmes vers l'émancipation. Echappant à un pouvoir autoritaire et destructeur, elles ont choisi la fuite par instinct de survie et pour sauver celles et ceux qu'elles aiment. Deux intrigues se mêlent, dans la sphère politique et dans la sphère intime, l'une évoquant la question de la résilience et l'autre celle de la révolte.

Salué par la mention spéciale que le jury du prix Wepler attribue également chaque année, l'ouvrage de Bruno Remaury, Le monde horizontal (Corti) retrace l'évolution du rapport de l'homme au monde, de la verticalité des astres et des dieux du début de l'humanité à l'horizontalité indéfiniment répétée de la civilisation actuelle. S'y croisent un préhistorien amateur, des figures bibliques, Christophe Colomb, Léonard de Vinci, Jackson Pollock ou Diane Arbus.
 
Dotés respectivement de 10 000 euros et 3 000 euros, le prix et la mention spéciale seront remis lundi 11 novembre à la brasserie Wepler (Paris 18e) lors d’une soirée festive et musicale marquée par la présence exceptionnelle de Bertrand Belin, et celle fidèle d'Anne F. Garréta qui sera aux platines.

Créé à l’initiative de la libraire Marie-Rose Guarniéri, gérante de la librairie des Abbesses (Paris18e), et soutenu par la brasserie Wepler et la Fondation la Poste, le prix a vocation à promouvoir des œuvres innovantes de la rentrée littéraire. Revendiquant une indépendance totale, le prix fonctionne avec un jury renouvelé chaque année et composé d’une douzaine de personnes relevant ou non des professions du livre.

En 2018, le prix avait été attribué à Nathalie Léger pour La robe blanche et la mention spéciale à Bertrand Schefer pour Série noire, publiés tous deux chez P.O.L. 
close

S’abonner à #La Lettre