Le palmarès du prix Roberval 2018 | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 14.02.2019 à 18h39 (mis à jour le 18.02.2019 à 11h55) Prix littéraire

Le palmarès du prix Roberval 2018

Catherine Joly (au centre) a reçu le prix Roberval 2018 pour le lauréat Patrice Dole en compagnie de Jean-Marie Bourjolly (à gauche) et Rémy Slama (à droite), mentions spéciales du jury. - Photo © MICHAEL NOIROT

Le prix qui récompense les ouvrages français sur la technologie a été attribué à Patrice Dole pour Les 7 fonctions de l’emballage (Lavoisier) dans la catégorie "enseignement supérieur", lors d’une cérémonie qui s’est tenue le 11 janvier à Bruxelles.

Le jury de la 31e édition du prix Roberval a récompensé, dans la catégorie "enseignement supérieur", Patrice Dole pour son ouvrage Les 7 fonctions de l’emballage (Lavoisier). Deux mentions spéciales du jury ont été décernées à Rémy Slama pour Le mal du dehors (Quae) et Jean-Marie Bourjolly pour L’analytique et son impact sur notre vie (Jean-François Déry), lors d’une cérémonie qui s’est tenue le 11 janvier à l’Académie royale de Belgique à Bruxelles.

La remise des prix a été ponctuée de joutes oratoires entre des journalistes scientifiques et les finalistes, en présence notamment de Céline Loozen, réalisatrice et reporter scientifique sur France Culture, Carole Chatelain, rédactrice en chef du magazine Sciences et Avenir et de Fabienne Chauvière, journaliste scientifique de l’émission "Les savanturiers" sur France-Inter.

Organisé par l’Université de Technologie de Compiègne depuis 1987, le prix Roberval récompense chaque année des œuvres en langue française qui traitent de technologie dans cinq catégories : "grand public", "télévision", "jeunesse", "journalisme scientifique" et "enseignement supérieur". Lors d’une précédente cérémonie le 17 novembre 2018, le jury a récompensé dans la catégorie "grand public" le livre Du merveilleux caché dans le quotidien (Flammarion), coécrit par Etienne Guyon, José Bico, Etienne Reyssat et Benoît Roman. En jeunesse, le prix Roberval 2018 a été attribué à Nathalie Lafargue et Jean-Noël Lafargue pour le livre Copain des geeks (Milan). A cette même date, le journaliste et réalisateur Guillaume Pitron a reçu le "coup de cœur des médias" pour son livre La guerre des métaux rares (Les liens qui libèrent).
close

S’abonner à #La Lettre