Anniversaire

Comme Le Masque, elles ont presque 90 ans, mais à elles trois. Carla Briner, 33 ans, responsable du domaine étranger, et Violaine Chivot, 31 ans, chargée des titres français, et leur assistante, Julia Colleu, 25 ans, veillent depuis mars 2016 au destin de la plus vieille collection de romans policiers française, créée en 1927 par Albert Pigasse et inaugurée par Le meurtre de Roger Ackroyd d’Agatha Christie. Elles ont pour mission de "la moderniser tout en conservant son ADN", souligne Violaine Chivot.

"Nous revendiquons l’héritage d’Albert Pigasse, éditeur du roman d’aventures avec Exbrayat, et du policier avec Agatha Christie. Patricia Cornwell, Fred Vargas, Pierre Lemaitre ont aussi été découverts par Le Masque. Mais la collection a évolué. Aujourd’hui, aux côtés des géants, Philip Kerr ou Ian Rankin, nous cherchons de nouvelles voix venues d’autres pays, d’autres ambiances, d’autres façons de frissonner", confie Carla Briner. "Notre histoire est liée à l’évolution du roman policier en France. ll y en a pour tous les goûts : roman noir, thriller, comédie noire et même textes à la frontière de la littérature générale", renchérit Violaine Chivot. A l’image du roman très littéraire de l’Australienne Charlotte Wood, prévu à la prochaine rentrée.

Le Masque, c’est 300 000 ventes et 50 nouveautés chaque année : une quinzaine de romans étrangers, huit à dix romans français, et vingt-cinq poches, rééditions (notamment les nouvelles traductions d’Agatha Christie), inédits et reprises des romans historiques de Jean d’Aillon et de Frédéric Lenormand. Pour cette célébration, la maison choisit le vintage. Les couvertures à l’aquarelle seront exposées au festival Quais du polar et présentées dans le matériel fourni aux libraires. Elle fête aussi les 90 ans du Meurtre de Roger Ackroyd, "fondateur pour le roman policier et symbole de l’époque et du Masque", selon Violaine Chivot, par une édition spéciale à l’automne, préfacée par le critique littéraire François Rivière, qui a signé avec Nicolas Perge le roman Agatha, es-tu là ? (janvier).

Plaquette distribuée aux libraires et aux journalistes, affiche, kit vitrine, PLV avec les trois prix (du Masque de l’année, désormais en partenariat avec la plateforme Iggybook, du Premier roman du festival de Beaune et du Roman d’aventures), fac-similés des Dix petits nègres d’Agatha Christie et La nouvelle chronique de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle, opération en librairie (avril), affichage en gare : le dispositif est à la hauteur de l’événement. Sans oublier un nouveau Serge Brussolo (mai).

Claude Combet


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités