Laurent Laffont : jamais sans ma sœur | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 04.07.2014 LATTès

Laurent Laffont : jamais sans ma sœur

Photo OLIVIER DION

Directeur éditorial de Lattès, Laurent Laffont, 59 ans, a été nommé directeur général de la maison et remplace sa sœur, Isabelle Laffont, qui en devient présidente, tandis que Karina Hocine devient directrice générale adjointe.

Cet homme discret, au solide sens de l’humour, a fait toute sa carrière aux côtés de sa sœur. Il est entré en 1979 aux éditions Robert Laffont, la maison paternelle, pour s’occuper de la VPC. En 1984, il devient directeur de collection et lance "L’aventure continue" et "Biographies sans masque". Puis, en 1990, il est nommé directeur de l’édition. Il avoue son "éclectisme manifeste" qui lui permet de publier aussi bien John Kennedy Toole (La conjuration des imbéciles) que Jean-Louis Etienne ou Jean-Pierre Hutin.

En 1995, il arrive chez Lattès, "quelques mois après Isabelle", au poste de directeur littéraire avant de devenir directeur éditorial en 2010. Titulaire d’une maîtrise de mathématiques et d’une maîtrise de sciences économiques, il revendique les livres de Muhammad Yunus, Frans van der Hoff, aux côtés de ceux de Maryse Condé, des polars historiques de Jean-François Parot, des biographies de Steve Jobs et de Zlatan Ibrahimovic. Il est aussi secrétaire général d’une toute petite maison d’édition, Le Théâtre typographique, et administrateur du Bief. Et conserve sa discrétion quand il s’agit de sa femme, "journaliste bien connue du magazine Elle ", Alix Girod de l’Ain, et de leurs trois enfants. CLaude combet

close

S’abonner à #La Lettre