La Youtubeuse Marie Lopez en tête des ventes | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 20.05.2015 à 17h57 (mis à jour le 20.05.2015 à 18h00) MEILLEURES VENTES

La Youtubeuse Marie Lopez en tête des ventes

Marie Lopez - Photo CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE

Sur les traces d’Icônne, la jeune fille de 19 ans, qui dispense ses conseils mode et beauté en vidéo sur YouTube, impose son livre #EnjoyMarie en tête du Top 20 de la semaine.

Les Youtubeuses sont parties à l’assaut des meilleures ventes de livres. Après Icônne, de Natoo (Privé), Marie Lopez met le feu au palmarès de la semaine avec #EnjoyMarie. Moins d’EnjoyPhoenix, plus de Marie, paru le 15 mai chez Anne Carrière. Le livre, tiré au départ à 100 000 exemplaires, dont 75 000 mis en place, a été réimprimé à 80 000 trois jours après sa sortie (tirage total : 180 000). Il prend la tête du Top 20 GFK/Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 11 au 17 mai.

Marie Lopez, 19 ans à peine, dispense ses conseils de mode et beauté sur le Net à grands renforts de vidéos (300 depuis 2011) sous le nom d’EnjoyPhoenix, et compte 1,5 million d’abonnés sur YouTube. Sa notoriété est telle que, pour la première de ses séances de signatures, le 23 mai à la librairie Kleber, à Strasbourg, plus de 1 000 personnes sont attendues.

Comme le sous-titre l’indique, la Youtubeuse a voulu dans ce livre “moins de vidéos, plus de mots, moins d’EnjoyPhoenix@, plus de Marie”. Se défendant de faire une autobiographie, elle a souhaité partager avec les adolescents ses opinions et conseils sur les sujets “parfois écartés par les médias” qui sont pourtant au cœur de leur quotidien : être bien dans sa peau avec un appareil dentaire, des cheveux gras ou de l’acné sévère, réagir au harcèlement scolaire, assumer une famille décomposée, appréhender les réseaux sociaux ; autrement dit, “le meilleur comme le pire”, souligne-t-elle.

Parallèlement, deux romans apparaissent au Top 20 cette semaine : Mirage, de Douglas Kennedy (Belfond, 8e), et Maman a tort, de Michel Bussi (Presses de la Cité, 9e). Un document au ton décalé mais aux données scientifiques sérieuses fait aussi son entrée : Le charme discret de l’intestin. Tout sur un organe mal aimé, de l’Allemande Giulia Enders (Actes Sud, 18e), qui s’est vendu à 1 million d’exemplaires en Allemagne.

Enfin, deux poches rejoignent le Top 20 : Merci pour ce moment, de Valérie Trierweiler (Le Livre de Poche, 15e, tirage : 200 000 ex.) et Le duel, un polar de l’Islandais Arnaldur Indridason (Points, 17e).
close

S’abonner à #La Lettre