La Comédie place le nord au sud | Livres Hebdo

Du 22 au 25 mai. En choisissant pour sa 29e édition les littératures nordiques, la Comédie du livre joue habilement du contraste après avoir reçu l’an dernier l’Algérie et les littératures du Maghreb. Et elle ne manquera pas de têtes d’affiche pour attirer à nouveau le grand public au cœur de ville, d’autant qu’à Montpellier toutes les animations sont gratuites.

Les 35 écrivains invités viendront du Danemark, de Norvège, de Finlande, d’Islande et de Suède. Parmi eux, Jørn Riel et Herbjørg Wassmo, tous deux publiés chez Gaïa, Jón Kalman Stefánsson qui peint, dans sa trilogie parue chez Gallimard, l’Islande sauvage et hypnotique, et de nombreux autres romanciers : Tomas Espedal, Roy Jacobsen, Jonas T. Bengtsson ou encore Lars Saabye Christensen. Arnaldur Indridason, maître du polar islandais et, pour l’occasion, de cérémonie, donnera le coup d’envoi de la manifestation le 22 mai à 19 heures au centre Rabelais. Le polar, tradition littéraire nordique par excellence, sera aussi représenté par Maj Sjöwall, Arni Thorarinsson et Gunnar Staalesen.

Métailié sera cette année l’éditeur invité. Autour de la fondatrice Anne-Marie Métailié, qui sera notamment entourée de Luis Sepúlveda et Lídia Jorge, 13 écrivains fêteront les 35 ans d’existence de la maison d’édition. Régis Penalva, chargé de mission livre de la ville et coordonnateur de la manifestation, annonce de nouveaux espaces, sous les platanes de l’esplanade Charles-de-Gaulle, pour mieux protéger exposants et publics de la pluie - qui, elle, n’est pas au programme cette année. Ils offriront aussi de nombreux lieux de halte et de repos : petits salons munis d’écrans pour diffuser des informations, annonces et rencontres en direct, lieux d’expositions, forums… Michel Puche

www.comediedulivre.montpellier.fr

close

S’abonner à #La Lettre