Avant-critique Essai

Ivan Jablonka, "Le troisième continent ou la littérature du réel" (Seuil)

Ivan Jablonka - Photo Olivier Dion

Ivan Jablonka, "Le troisième continent ou la littérature du réel" (Seuil)

Dans cet essai littéraire, Ivan Jablonka cartographie la littérature et suggère un nouveau continent, celui des « écrits du réel ».

J’achète l’article 1.5 €

Par Marie Fouquet,
Créé le 15.02.2024 à 14h00 ,
Mis à jour le 15.02.2024 à 19h28

Histoire d'un nouveau genre. Dans ce recueil d'entretiens et d'articles parus dans les années 2010, Ivan Jablonka dessine une « nouvelle cartographie de la littérature ». Il imagine, au-delà la littérature-fiction et la littérature grise, un troisième continent dans le paysage littéraire : les « écrits du réel ». Selon lui, le récit et le témoignage, notamment de victimes de violences sexuelles, sont méprisés comme forme littéraire par une réception au « snobisme teinté de misogynie et de haine de classe ». Or ce qui distinguerait ce troisième continent des deux autres serait l'impact que ces écrits inscriraient dans le réel, son caractère performatif, le fait qu'ils changent le monde. « Mon "je" se résout alors en "nous-dans-l'histoire" », précise-t-il. Employant lui-même un « je » et situant son parcours et son histoire, Ivan Jablonka explicite et incarne ces écrits du réel qu'il entend définir. « Je suis à la fois un historien, un sociologue, un écrivain, un voyageur, un petit-fils, un homme, un citoyen, un Français, un Juif, etc. » Et revient sur les notions de non-fiction et de nouveau journalisme, dont la méthode s'apparente à celle de la sociologie. Parmi les auteurs qu'il cite en exemple : Joan Didion, Janet Malcolm, Annie Ernaux, Emmanuel Carrère, Javier Cercas, Primo Levi... Ce que vise ce Troisième continent, c'est la réconciliation et l'alliance entre la création littéraire et les sciences sociales.

Ivan Jablonka
Le troisième continent ou La littérature du réel
Seuil
Tirage: 4 500 ex.
Prix: 23,50 € ; 400 p.
ISBN: 9782021373653
15.02 2024

Auteurs cités

Les dernières
actualités