Gilles Marchand, lauréat du prix Points du meilleur roman 2018 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 29.05.2018 à 18h01 (mis à jour le 29.05.2018 à 19h00) Proclamation

Gilles Marchand, lauréat du prix Points du meilleur roman 2018

Gilles Marchand - Photo DR

L'auteur a été récompensé pour Une bouche sans personne, initialement paru Aux forges du Vulcain et réédité en octobre chez Points.

Le jury de prix Points du meilleur roman 2018, composé de 40 lecteurs et 20 libraires et présidé par Lydie Salvayre, a distingué le 28 mai Gilles Marchand pour Une bouche sans personne, initialement publié Aux forges du Vulcain puis réédité en octobre chez Points, la maison de poche du Seuil. La remise du prix aura lieu le 13 septembre à Paris.

Gilles Marchand était face à neuf autres auteurs, tous réédités chez Points : Louis-Philippe Dalembert pour Avant que les ombres s’effacent (Sabine Wespieser), Stéphane Audeguy pour Histoire du lion Personne (Seuil), Éric Faye pour Éclipses japonaises (Seuil),  Maëlle Guillaud pour Lucie ou la vocation (Héloïse d'Ormesson), Stewart O’Nan pour Derniers feux sur Sunset (l'Olivier), Nicolas Dickner pour Six degrés de liberté (Seuil), Xu Zechen pour Pékin pirate (Philippe Rey) et Pino Corrias pour Nous dormirons quand nous serons vieux (M. Lafon).

Dans Une bouche sans personne, Gilles Marchand signe son premier roman. Il narre l'histoire d'un comptable qui fuit la compagnie des hommes, la bouche cachée par des écharpes qu’il collectionne, il trouve son réconfort au bistrot avec Sam, qui reçoit des lettres de sa mère morte, Thomas, le romancier qui parle aux enfants qu'il n'a jamais eus, et la belle Lisa, que tous aiment en silence. Le tout sur fond d’Album blanc des Beatles. Ce livre a reçu le Prix Libr'à nous 2017 (littérature francophone) et le prix Coup de Cœur des Lycéens 2017 de la Fondation Prince Pierre de Monaco.
 
En 2017, c’est Metin Arditi qui avait reçu le prix Points du meilleur roman pour L’enfant qui mesurait le monde (Grasset).
 
close

S’abonner à #La Lettre