Festivals littéraires : profession modérateur | Livres Hebdo

Par Michel Puche, le 18.08.2017 (mis à jour le 18.08.2017 à 14h15) Métier

Festivals littéraires : profession modérateur

Yann Nicol, à la Fête du livre de Bron. - Photo PAUL BOURDREL

Les animateurs de rencontres et de débats se sont imposés comme des maillons indispensables au bon déroulement des manifestations littéraires au point d’apparaître comme de véritables professionnels, sans pour autant avoir encore de véritable statut. Désormais ils s’organisent, en commençant par se compter.

C’est un vrai job, n’en déplaise à ceux qui osent encore ne pas vouloir prendre en considération le travail des animateurs et modérateurs dans les festivals littéraires. Et ce devrait être une évidence de rémunérer leurs prestations, comme celles des auteurs. Depuis trois ans, ces professionnels de la rencontre et du débat échangent sur leurs difficultés et sur leurs différentes situations (rémuné

Lire la suite (8 080 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre