Féminisme

Le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, l’Insee publie le rapport Femmes et hommes : l’égalité en question, pointant les nombreux domaines d’inégalité entre les deux sexes. En parallèle, Nadia Geerts signe Dis, c’est quoi le féminisme ?, retraçant sous la forme d’un dialogue avec sa fille adolescente l’histoire du mouvement, d’Olympe de Gouges aux Femen (La Renaissance du livre, 6 mars). Dans Femme absolument : le nouveau féminisme, l’écrivaine et ancienne journaliste Adeline Fleury s’inspire de son expérience personnelle pour analyser la place et l’image des femmes dans la société (Lattès, 8 mars). Manon Schick restitue dans Mes héroïnes, des femmes qui s’engagent les trajectoires de militantes du monde entier, pour comprendre leur engagement quotidien contre les discriminations faites aux femmes (Favre, 9 mars). Le recueil collectif Pour un féminisme de la totalité, partant du constat que les "droits des femmes" font souvent office de faire-valoir aux programmes politiques de tous bords, regroupe des textes fondateurs et pointus du féminisme (Sara Farris, Angela Davis...) pour l’aborder dans sa totalité (Amsterdam, 15 mars). Enfin, deux titres étudient les rapports entre islam et féminisme : Islam & féminisme : genèse d’un courant controversé de Malika Hamidi (L’Aube, 2 mars) et La féministe et l’imam, dialogue entre Marie-Françoise Colombani et Tarek Oubrou (Stock, 29 mars). Amélie Boutet






Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités