Crise sanitaire

Emmanuel Macron propose un déconfinement en quatre étapes

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron propose un déconfinement en quatre étapes

Etalé du 3 mai au 30 juin, le déconfinement sera progressif et suspendu à plusieurs critères: le taux d'incidence du virus selon les départements, l'accélération de la vaccination, la transmission des variants. Soumis à un "pass sanitaire", qui contraindra les moins de 50 ans à faire des tests PCR pour y accéder, les salons et festivals pourront avoir lieu dès le 9 juin. Avec une jauge limitée, les lieux culturels peuvent rouvrir le 19 mai.

Par Vincy Thomas,
Créé le 29.04.2021 à 16h54,
Mis à jour le 29.04.2021 à 18h35

Emmanuel Macron a précisé dans la presse quotidienne régionale les grandes étapes du déconfinement, qui sera progressif et étalé du 3 mai au 30 juin. Ce calendrier peut être adapté (retardé) selon le taux d'incidence dans les départements et ne s'appliquera donc pas sur les territoires où ce taux dépasse les 400 cas pour 100 000 habitants. A date, cela ne concernerait que les Bouches-du-Rhône, l'Oise, Paris, la Seine-et-Marne, l'Essonne, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val d'Oise.

Le pass sanitaire sera mis en place le 9 juin pour plusieurs lieux et événements, soit une attestation de vaccination, un test de dépistage négatif ou un test positif de plus de quinze jours. Concrètement, plusieurs festivals (Lyon avec Quais du polar et LyonBD, Cannes, Avignon) pourront avoir lieu si les mesures ne changent pas d'ici là.

Cependant, au 9 juin, le vaccin ne sera réservé, pour le moment, qu'aux plus de 50 ans, ou à ceux ayant des comorbidités. Le vaccin ne sera ouvert aux plus de 18 ans qu'à partir du 15 juin. Autrement dit, si le pass sanitaire est une obligation pour aller dans les événements, salons, foires ou lieux culturels, les moins de 50 ans devront présenter un test de dépistage.

Reste une grande inconnue dans les données prévisionnelles: le taux de vaccination sera-t-il suffisant alors que les variants du virus sont de plus en plus contagieux? Certains prédisent déjà une quatrième vague cet été...

3 mai
  • Fin des restrictions de circulation interrégionale et des attestations pour les déplacements en journée ;
  • Couvre-feu maintenu ; commerces non esssentiels toujours fermés ; télétravail maintenu ;
  • Réouverture des collèges avec une demi-jauge pour les classes de 4e et 3e, les 5e et 6e retournent en classe à temps plein ;
  • Réouverture des lycées en demi-jauge.

19 mai 
  • Couvre-feu décalé à 21 heures ;
  • Réouverture des commerces, sous condition de jauges et de protocoles sanitaires adaptés ;
  • Réouverture des musées, monuments, cinémas, théâtre, salles de spectacles avec public assis et établissements sportifs (800 en intérieur, 1 000 en extérieur), avec protocoles sanitaires adaptés;
  • Réouverture des terrasses avec des tables de 6 personnes maximum ;
  • Rassemblements de plus de 10 personnes interdits en extérieur ; télétravail maintenu

9 juin 
  • Couvre-feu décalé à 23 heures ;
  • Assouplissement du télétravail ;
  • Réouverture des cafés et restaurants en intérieur, avec des tables de 6 personnes maximum ;
  • Mise en place du passe sanitaire pour les lieux pouvant accueillir jusqu’à 5 000 personnes (lieux culturels, sportifs, salons, foires…)
  • Pass sanitaire mis en place pour l’accueil des touristes étrangers ;
  • Réouverture des salons et foires (jusqu'à 5000 personnes), soumis également au passe sanitaire ;
  • Réouverture des salles de sport et élargissement de la pratique sportive aux sports de contact en plein air et sans contact en intérieur.

30 juin
  • Fin du couvre-feu ; maintien des gestes barrières et de la distanciation sociale ;
  • Fin des limites de jauges selon la situation sanitaire locale dans les établissements recevant du public ;
  • Possibilité d’accéder aux événements rassemblant plus de 1000 personnes, soumis au protocole du passe sanitaire ;
  • Les discothèques restent fermées jusqu’à nouvel ordre.


 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités