édition

Le groupe Editis a annoncé, jeudi 23 janvier, la reprise de Sonatine, la maison fondée en 2006 par François Verdoux, et dont sa filiale Interforum assure la diffusion et la distribution. Depuis ses premiers titres publiés en 2008, la maison « chic et populaire » de François Verdoux est l’exemple même d’une réussite éditoriale et commerciale, saluée par les libraires.

« Sonatine est une maison créative. Nous sommes ravis de cette acquisition qui nous permet, dans un environnement de plus en plus complexe, d’enrichir notre offre éditoriale et de nous renforcer dans un nouveau domaine, l’audiovisuel, tout en nous appuyant sur le savoir-faire d’éditeurs que nous connaissons bien. C’est la bonne période pour préparer l’avenir », se félicite le P-DG d'Editis, Alain Kouck. Pour François Verdoux, qui revendique le titre « d’éditeur de divertissement », « cette prise de contrôle va nous permettre de développer une nouvelle structure qui sera lancée en avril, Super 8, dont le directeur éditorial est le romancier Fabrice Colin. Super 8 collaborera étroitement avec Univers Poche. »
 
Sonatine, qui réalise un volume d'activité (en prix public hors taxe) d’environ dix millions d’euros, a conquis autant les amateurs de polars qu’un lectorat populaire, grâce à l’expérience du duo composé de François Verdoux, venu du cinéma, et d’Arnaud Hofmarcher, directeur éditorial et dénicheur des titres étrangers oubliés ou jamais traduits comme Heather Mallender a disparu de Robert Goddard ou La traque de Roderick Thorp, un auteur mort en 1999 (à paraître en août prochain). Elle est aussi montée au front de l’actualité avec l’érotique Prédactrice d’Alissa Nutting (janvier) ou la trilogie historique d’Hilary Mantel, lauréate du Man Booker Prize et du Costa Award 2012.

La maison présente des résultats que ses confrères lui envient, avec des ventes cumulées de plus d’un million d’exemplaires pour les cinq polars de R. J. Ellory (tous formats confondus), de 660 000 pour la saga de Bourbon Kid (4 titres), 560 000 pour Les visages de Jesse Kellerman et de 770 000 pour Tout est sous contrôle du comédien Hugh Laurie (qui incarne le Docteur House de la série télévisée). Sans parler des grands formats à 130 000 (Les apparences de Gillian Flynn) ou 200 000 (Avant d’aller dormir de S. J. Watson).
 
« Sonatine conserve la responsabilité de sa politique éditoriale et son management », précise Alain Kouck. François Verdoux devient président de Sonatine, et l’équipe de six personnes continuera à publier 20 à 25 nouveautés par an. Auparavant commercialisée par Le Cherche Midi, Sonatine et Super 8 ont désormais leur propre service commercial, avec Marie Labonne, responsable Libraires, et Léonore Dauzier, directrice commerciale.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités