Dossier Cuisine et vin : moins c’est mieux | Livres Hebdo

Par Cécile Charonnat, le 26.09.2014 (mis à jour le 27.09.2014 à 14h24) Dossier

Dossier Cuisine et vin : moins c’est mieux

Photo OLIVIER DION

Après cinq années d’euphorie, le marché des livres de cuisine marque le pas, laissant ses principaux acteurs désemparés. Pour négocier un virage relativement périlleux, les éditeurs se recentrent sur leurs valeurs sûres et privilégient une politique d’auteurs.

Si les éditeurs s’attendaient bien en 2014 à un ralentissement des ventes de livres de cuisine et de gastronomie, anticipant notamment le tassement des coffrets, la fin des livres-forme et l’épuisement de la mode des marques cultes, aucun n’avait toutefois prévu l’ampleur de la chute. Le marché a connu au premier semestre un net recul, qui touche tous les segments de la cuisine jusqu’aux valeurs s

Lire la suite (21 340 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [8,00€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre