Dictionnaires : l’inéluctable baisse | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 28.08.2015 (mis à jour le 28.08.2015 à 09h19) Dictionnaires

Dictionnaires : l’inéluctable baisse

Malgré le traditionnel coup d’accélérateur des mois d’août et de septembre (deux cinquièmes des ventes sont réalisées pendant ces deux mois, avec un léger pic en fin d’année), rien ne semble pouvoir empêcher le déclin du marché des dictionnaires. Entre août 2014 et juillet 2015, 2,4 millions de dictionnaires de français, bilingues et monolingues ont été vendus, soit un recul de 9,9 % par rapport à

Lire la suite (2 370 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématiques

close

S’abonner à #La Lettre