Deux femmes de lettres pour le prix Simone Veil | Livres Hebdo

avec mci, le 04.06.2012

Deux femmes de lettres pour le prix Simone Veil

Françoise Héritier © DR / Odile Jacob

Françoise Héritier et Dominique Bona ont été distinguées par le prix Simone Veil, au cours du 4e salon des femmes de lettres.

Créé par les librairies Fontaine et l'association Cocktail & Culture, le prix des femmes de lettres Simone Veil récompense un ouvrage écrit par une femme (roman, essai, histoire) ayant comme intérêt principal de faire connaître ou de révéler une ou des femmes marquantes, engagée(s) ou non, de leur époque, faisant écho à la personnalité de Madame Simone Veil.

Le prix Simone Veil 2012 a ainsi été attribué à Françoise Héritier pour Le Sel de la Vie (Odile Jacob), un livre court où elle recense ces petits riens d'une vie auxquels elle est attachée. Le prix spécial du jury couronne Deux soeurs : Yvonne et Christine Rouart, les muses de l'impressionnisme, de Dominique Bona (Grasset), un livre consacré aux deux filles du peintre Henry Lerolle. Il a été remis au cours du 4e salon des femmes de lettres le 31 mai dernier au Cercle National des Armées, où une cinquantaine de femmes ont signé leur ouvrage, sous le parrainage de Jean-Marie Rouart de l'Académie Française.

Le Jury était cette année composé d'Eliette Abecassis, Marie Billetdoux, Huguette de Broqueville, Chantal Chawaf, Irène Frain, Michèle Kahn, Vénus Khoury-Ghata, Kenizé Mourad et Guillemette de Sairigné. Cinq autres titres, également sélectionnés par les libraires du réseau des librairies Fontaine, étaient également finalistes :

Le Monde d'Hannah, d'Ariane Bois, (Robert Laffont) ;
Lame de Fond, de Cécilia Dutter (Albin Michel) ;
Femmes de Dictateurs, vol.2, de Diane Ducret, (Perrin) ; Pour le meilleur et pour le pire, d'Elisabeth Schemla et Nicole Leibowitz (Flammarion) ;
Résistantes, Corinna von List (Alma).

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre