Cabédita dénonce le refus de son diffuseur français de commercialiser une de ses nouveautés | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 08.02.2016 à 17h58 (mis à jour le 09.02.2016 à 10h10) Suisse

Cabédita dénonce le refus de son diffuseur français de commercialiser une de ses nouveautés

« Chroniques d’un petit immigré à l’usage des constipés » de Georges Pop - Photo DR

Face au refus de Cap Diffusion de prendre dans son catalogue Chroniques d’un petit immigré à l’usage des constipés de Georges Pop, l’éditeur suisse recourt à AVM Diffusion.

Cap diffusion (groupe Ouest-France) a refusé de diffuser un livre à paraître en mars chez l'éditeur suisse Cabédita, Chroniques d'un petit immigré à l'usage des constipés de Georges Pop, a-t-on appris auprès de l'éditeur.
Sous prétexte d’un titre jugé provocateur, Cap Diffusion sanctionne un travail plein d’humanité. Eric Caboussat, Cabédita.
" Le refus de Cap Diffusion de commercialiser en France le livre que nous ferons paraître le 9 mars est incompréhensible et préoccupant, lâche Eric Caboussat, fondateur et directeur éditorial de la maison suisse Cabédita. Sous prétexte d’un titre jugé provocateur, elle sanctionne un travail plein d’humanité."

A travers l’histoire d’un petit immigré grec en Suisse, le livre volontairement impertinent offre une réflexion sur des thèmes d'actualité comme la migration, l'intégration, le métissage, l'identité, la xénophobie et le populisme.
Le contexte actuel nécessite beaucoup de réserve. Claude Agaësse, Cap Diffusion.
Chez Cap Diffusion (groupe Ouest-France), Claude Agaësse, directeur commercial, explique précisément que " le contexte actuel nécessite beaucoup de réserve. De toute façon nous ne diffusons pas de sciences humaines… et nous ne voulons pas associer Ouest-France à un livre qui peut prêter à confusion."

C’est la première fois depuis plus de vingt ans, que Cabédita, spécialiste de la littérature régionale consacrée à l’histoire et aux traditions, se voit refuser la commercialisation d’un titre par son diffuseur français. N’ayant pas de contrat d’exclusivité avec ce dernier, Cabédita a fait appel pour diffuser-distribuer en France le texte à AVM Diffusion, qui commercialise déjà ses ouvrages de spiritualité.

Tiré à 3 000 exemplaires, l’ouvrage fait, en Suisse, l’objet d’une première mise en place par Servidis de 1500 exemplaires. En 2014, Georges Pop avait publié chez Cabédita Les Français ne sont pas Suisses, “vendu depuis à 6 000 exemplaires”, annonce Eric Caboussat.
 
close

S’abonner à #La Lettre