Barnes & Noble prévoit de fortes pertes pour le Nook

Barnes & Noble prévoit de fortes pertes pour le Nook

Des investissements lourds, une guerre des prix contre le Kindle d'Amazon et une part de marché en baisse : la plus grande chaîne de librairies américaine voit sa stratégie numérique ébranlée.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
avec vt, avec publishers weekly,
Créé le 15.02.2013 à 00h00,
Mis à jour le 15.03.2013 à 00h00

Les résultats du troisième trimestre de l'exercice fiscal 2012/2013 de Barnes & Noble sont attendus le 28 janvier. Mais la plus grande chaîne de librairies américaine prépare les esprits à de mauvaises nouvelles.

Sa filiale Nook (liseuses, tablettes, e-books...) devrait afficher de plus lourdes pertes que l'an dernier (elles s'établissaient alors à 262 millions de $). Le Nook, depuis le printemps dernier, fait parti d'une nouvelle filiale du groupe, qui comprend également le secteur universitaire. Microsoft est entré dans le capital de cette nouvelle entité. Face à la concurrence du Kindle d'Amazon, le groupe a pourtant investit les 3/4 de ses dépenses publicitaires pour vendre sa liseuse, au détriment de ses autres branches, et s'est livré à une guerre des prix contre ses rivaux. Malgré cela, la part de marché de Nook a diminué en 2012, s'établissant entre 25 et 30% du marché américain (le Nook est aussi distribué au Royaume Uni depuis la fin 2012).

Barnes & Noble a tenté de rassurer ses actionnaires - suite à ces annonces, l'action a chuté de 17% jeudi 14 février à la bourse de New York - en soulignant que les ventes des supports (liseuses et tablettes), des accessoires, des e-books, des applications et des abonnements médias ont presque doublé entre 2011 et 2012. Le chiffre d'affaires devrait atteindre 1,5 milliard de dollars cette année, contre 880 millions de $ l'an dernier.

Dans le même temps, le groupe a également annoncé, après une période des fêtes décevante, qu'il devrait fermer 15 à 20 magasins par an d'ici 10 ans.





15.02 2013

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités