Aurélie Filippetti voit ses attributions précisées et complète son équipe

Aurélie Filippetti © Olivier Dion

Aurélie Filippetti voit ses attributions précisées et complète son équipe

Le décret définissant le périmètre d'action de la ministre de la Culture et de la Communication élargit ses compétences en matière numérique.

J’achète l’article 1.50 €

Par Julia Deck,
avec jd,
Créé le 25.05.2012 à 00h00,
Mis à jour le 25.05.2012 à 00h00

Publié au Journal officiel vendredi 25 mai avec l'ensemble des décrets précisant le périmètre des différents ministres du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, le décret sur celui de la ministre de la Culture et de la Communication attribue à Aurélie Filippetti des compétences élargies en matière de numérique.
Si le numérique demeure principalement le domaine du ministère du Redressement productif attribué à Arnaud Montebourg, auquel est rattachée la ministre déléguée chargée des PME, de l'innovation et de l'économie numérique Fleur Pellerin, Aurélie Filippetti devra désormais veiller « au développement et à la valorisation des contenus et services culturels numériques », ce que ne précisaient pas les décrets concernant les ministères Albanel et Mitterrand.
Il reviendra à la ministre de la Culture et de la Communication de lutter contre le piratage en développant l'offre légale de contenus culturels numériques, tâche entreprise par Frédéric Mitterand dans le cadre de la loi Hadopi, que le nouveau président de la République François Hollande s'est engagé à remplacer.
Dans ce cadre, Aurélie Filippetti pourra notamment s'appuyer sur son directeur adjoint de cabinet Gilles Leblanc, spécialiste des questions numériques. Professeur d'économie à l'école Mines Paris Tech et à l'université Paris I, il est aussi le co-auteur de Modem le maudit : économie de la distribution numérique des contenus (Presses de l'Ecole des mines, 2006) et l'auteur d'Economie et politique : le grand malentendu (Ellipses, 2011).
La ministre de la Culture a continué d'étoffer son équipe en nommant au poste de chef de cabinet Marie Aubert, 40 ans, diplômée de l'Institut d'études poliques de Bordeaux et de l'ENA. Celle-ci rejoint la directrice de cabinet, Laurence Engel (Voir notre actualité du 21mai)

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités