Avant-critique Essai

Asma Mhalla, "Technopolitique. Comment la technologie fait de nous des soldats" (Seuil)

Asma Mhalla, "Technopolitique. Comment la technologie fait de nous des soldats" (Seuil)

Spécialiste de la géopolitique de la tech, Asma Mhalla signe un essai passionnant sur l'aliénation de l'individu dans nos démocraties, où la technologie et l'État ont pris le contrôle.

J’achète l’article 1.5 €

Par Sean Rose,
Créé le 29.02.2024 à 14h00 ,
Mis à jour le 29.02.2024 à 17h23

Big Brother à deux têtes. À la chute du mur de Berlin en 1989, un espoir s'était levé alors que s'effondrait l'un des plus puissants symboles de la dictature communiste... On se disait, ça y est ! La démocratie libérale a gagné ! D'aucuns annonçaient la fin de l'histoire. La loi du marché s'était comme confondue avec celle de la gravitation, ainsi allait tourner le monde dérégulé. Douze ans plus tard, il y eut une autre chute : celle des tours jumelles du World Trade Center... Retour des idéologies, logique de confrontation et revanche de l'histoire (fin de l'hégémonie occidentale, montée en puissance du Sud global). Mais la fumée des conflits ne devrait pas occulter ce bouleversement technologique majeur qui a fait basculer le nouveau millénaire dans une ère inédite : la révolution numérique. L'informatique aura d'ailleurs donné le visage de la guerre hybride avec drones et cyberattaques.

Là encore, avec Internet, on aurait pu croire à l'essor d'une agora mondiale - un super espace démocratique à l'échelle planétaire. Or si la Toile est un lieu d'échange d'informations et de débats gratuit, elle véhicule également contrevérités et messages complotistes et se fait la chambre d'écho de la propagande et de la calomnie. L'outil technologique n'est qu'un outil, lequel outil est une arme de manipulation massive. D'où l'importance de savoir qui en a la maîtrise. Qui donc est ce Big Brother aux manettes ? L'État qui met tous les citoyens sur fichier ? Les GAMAM, ces géants de la tech (Google, Apple, Meta, Amazon, Microsoft) qui développent l'intelligence artificielle et autres moyens de coloniser le moindre espace disponible de nos cerveaux ? Les deux, mon capitaine ! Dans Technopolitique, Asma Mhalla dresse un état des lieux où la technologie, « Bigtech », et l'État, « BigState », ont pris le contrôle dans « un continuum fonctionnel » et par un embrigadement cognitif, que l'autrice nomme militarisation. Il s'agit, pour cette spécialiste de la tech, membre du LAP (Laboratoire d'anthropologie politique, EHESS/CNRS), d'un « Léviathan à deux têtes » - un insidieux monstre doux aux contours flous. Le joug qu'il nous impose est indolore : sa tyrannie arbore le sourire du ludique et affiche la bonne humeur du participatif. Les anciens paradigmes (souveraineté, État central, public/privé, civil/militaire) se sont dissous dans la fluidité du capitalisme libéral et l'horizontalité aplanissante des écrans. Tout s'est liquéfié, pour reprendre l'image de l'auteur de La vie liquide Zygmunt Bauman ; les réseaux sociaux et la concurrence des avis (sans hiérarchie ni vérification des faits) empêchent qu'il y ait une perception commune de la réalité, condition sine qua non du débat démocratique. Ainsi « la Technologie Totale nivelle : tout se vaut, le faux, le virtuel, le réel, l'important, l'anecdotique. Tout s'entend, rien ne s'écoute. Tout se lit, rien n'imprime. Tout se parle, rien ne se dit. » Mais le pire, face à ce devenir « militarisé », n'est pas certain. Tel un soldat, on peut toujours résister en tant que singularité, sauver l'intime. « L'intime est politique. »

Asma Mhalla
Technopolitique. Comment la technologie fait de nous des soldats
Seuil
Tirage: 5 000 ex.
Prix: 19,90 € ; 288 p.
ISBN: 9782021548549

Les dernières
actualités