Antoine Gallimard nomme une direction par intérim pour P.O.L | Livres Hebdo

Par Pauline Leduc, le 25.01.2018 à 13h59 (mis à jour le 25.01.2018 à 15h52) édition

Antoine Gallimard nomme une direction par intérim pour P.O.L

Antoine Gallimard - Photo PHOTO OLIVIER DION

Suite au décès de Paul Otchakovsky-Laurens le 2 janvier, la direction par intérim de P.O.L sera assurée par le directeur général de Madrigall, Mathieu Cosson, et par l'écrivain Dominique Fourcade. 

"J'ai nommé hier deux personnes pour assurer la direction par intérim de P.O.L : Mathieu Cosson, directeur général de mon groupe, assurera la direction générale de la maison, et l'écrivain Dominique Fourcade prendra le poste de président d'honneur", a annoncé à Livres Hebdo Antoine Gallimard, P-DG du groupe Madrigall, qui détient 87% du capital des éditions P.O.L.

Le binome prendra donc en charge, de manière provisoire, la gestion de la maison suite au décès brutal, le 2 janvier, de Paul Otchakovsky-Laurens. Proche de l'éditeur, l'écrivain Dominique Fourcade a construit la majorité de son œuvre chez P.O.L. De son côté, Mathieu Cosson est en charge de la direction générale déléguée de Madrigall depuis 2016.  Ils pourront tous deux s'appuyer sur Jean-Paul Hirsch, fidèle collaborateur de Paul Otchakovsky-Laurens depuis le lancement de la maison en 1983. 

Frédéric Boyer, pressenti comme successeur 

Trois jours après les obsèques de l'éditeur, la question de sa succession reste entière. "Je sais que le nom de Frédéric Boyer circule un peu partout mais il y a aussi d'autres personnes qui pourraient lui succéder", précise Antoine Gallimard. L'auteur Frédéric Boyer est en effet pressenti pour succéder à l'éditeur depuis plus d'une semaine. Directeur éditorial des départements religion et sciences humaines chez Bayard, il a publié depuis plus de 25 ans la quasi-intégralité de son oeuvre chez P.O.L, soit une trentaine d'essais, romans, poèmes et traductions. Au fil des années, cette collaboration avait donné naissance à une solide amitié entre les deux hommes.

Frédéric Boyer a d'ailleurs exprimé son émotion à l'annonce du décès de l'éditeur dans un entretien puis une tribune publiés dans le quotidien La Croix. "Paul Otchakovsky-Laurens (1944-2018) était mon éditeur depuis près de trente ans. Je l'aimais comme on aime une personne dont la confiance déraisonnable m'a aidé à devenir un homme, juste un homme”, écrivait-il, le 11 janvier, en conclusion de son hommage. 

Frédéric Boyer n'a pour l'instant pas encore fait part de sa décision. L'annonce du successeur de Paul Otchakovsky-Laurens ne devrait dans tous les cas plus tarder. " J'espère bien trouver la personne qui conviendra d'ici deux semaines", nous confie Antoine Gallimard. 

 
close

S’abonner à #La Lettre