Nouvel éditeur

Anamosa : des sciences humaines et populaires

L’équipe d’Anamosa : de gauche à droite, Sébastien Wespiser, Christophe Granger, Chloé Pathé, Olivier Villepreux, Monika Jakopetrevska. - Photo ÉRIC BAUDET/DIVERGENCE

Anamosa : des sciences humaines et populaires

Par Anne-Laure Walter,
Créé le 15.01.2016 à 00h00,
Mis à jour le 15.01.2016 à 00h00

Pour réunir les fonds afin de créer Anamosa, Chloé Pathé a vendu un cheval, Sébastien Wespiser un appartement. L’ex-responsable éditoriale en sciences humaines chez Autrement a embarqué dans son aventure le libraire parisien (librairies Longtemps et Le Thé des écrivains), qui devient le directeur commercial de cette maison spécialisée en sciences humaines. Diffusée et distribuée par Volumen, Anamosa, terme qui signifie, dans la tribu amérindienne des Sauks, "Tu marches avec moi", publiera 6 à 10 livres par an et 2 revues. L’une, Delta t, sera consacrée à la musique (juin). L’autre, Sensibilités, ouvrira aux sciences sociales (octobre). "C’est notre participation politique au monde, de façon non partisane mais dans le faire et la défense d’un savoir-faire", explique la directrice, Chloé Pathé. Les livres sont imprimés en France, avec une politique de prix bas, des textes accessibles et des maquettes attrayantes pour "donner la possibilité dans la forme de pénétrer le texte comme on rentre dans un roman", précise-t-elle. Le catalogue est inauguré le 3 mars avec un beau livre plein d’humour, Le Louvre insolent de Cécile Baron et François Ferrier, et une histoire des violences conjugales du XIXe au XXe siècle, La paix des ménages de Victoria Vanneau. A.-L.W.

www.anamosa.fr

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités