Amazon dopé par le Kindle

Jeff Bezos, PDG d'Amazon © fabrice Piault/LH

Amazon dopé par le Kindle

Le groupe clôt l'année 2009 avec une forte hausse de ses résultats au quatrième trimestre. Au-delà des effets de change, il estime avoir profité du succès de la nouvelle version de son lecteur numérique.

J’achète l’article 1.50 €

Par Clarisse Normand,
avec cn,
Créé le 29.01.2010 à 00h00,
Mis à jour le 29.01.2010 à 00h00

Six livres numériques pour dix livres papier : tel est le rapport des ventes enregistré entre les deux formats sur le site Amazon quand ce dernier dispose des deux éditions.

C'est ce qu'a annoncé jeudi 28 janvier de San Francisco, Jeff Bezos, le fondateur et directeur général d'Amazon, à l'occasion de la présentation des résultats du quatrième trimestre et dans la foulée de ceux de l'année 2009.

“Des millions de gens possèdent maintenant le Kindle, a-t-il affirmé, et ceux qui possèdent un Kindle lisent beaucoup.”

Pour autant, aucune précision chiffrée n'a été communiquée.

Reconnaissant avoir également profité d'effets de change favorable lors de la conversion de ses revenus en dollars, il a annoncé, au titre du quatrième trimestre, une hausse de 42 % de son chiffre d'affaires, à 9,5 milliards de dollars, et une envolée de 71 % de son résultat net, à 384 millions.

Ce qui porte la progression annuelle de son chiffre d'affaires à 28 % (24,5 milliards d'euros), et celle de son bénéfice net à 40 % (902 millions).

Malheureusement on ne connaît toujours pas la répartition précise de l'activité par secteur et par pays.

Pour le premier trimestre de l'année 2010, le groupe anticipe une nouvelle progression de ses ventes, comprise entre 32 % à 43 %.

Reste que la société fait toujours l'objet de plusieurs enquêtes fiscales liées à la consolidation de ses filiales européennes, dont Amazon.fr au Luxembourg, où est basée la société de facturation aux clients.





29.01 2010

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités