Redéploiement

5 questions sur Livres Hebdo

Photo BOLL

5 questions sur Livres Hebdo

Annoncé le 6 janvier par Electre S.A., le redéploiement de Livres Hebdo à l'été 2020, assorti de suppressions de postes, a suscité des demandes d'explications. Premières réponses.

Par Fabrice Piault,
Créé le 24.01.2020 à 00h00,
Mis à jour le 22.02.2020 à 09h26

Livres Hebdo est-il en péril ?

Il pourrait l'être si aucune action n'était entreprise, car il enregistre depuis plusieurs années un lourd déficit structurel lié au bouleversement de la consommation de la presse, toujours plus numérique, et à l'évolution des stratégies des annonceurs. Mais le plan préparé par la direction d'Electre S.A. va permettre d'assurer la pérennité de la marque en transformant en profondeur son modèle économique : augmentation de la part du digital, notamment pour le traitement de l'actualité et la création de nouveaux services, mise en adéquation des moyens avec les différentes productions envisagées dans le cadre d'une offre redéployée suivant quatre axes : un site et des newsletters renforcés, un hebdomadaire « boîte à outils des professionnels du livre » 100 % digital, un nouveau mensuel et des numéros spéciaux thématiques imprimés. LH Les livres de la semaine restera une publication hebdomadaire numérique et imprimée.

L'hebdomadaire sera-t-il remplacé par un mensuel ?

Non, Livres Hebdo restera... un hebdo. Nos lecteurs y trouveront chaque semaine, 50 par an au lieu de 44 actuellement, sur une trentaine de pages, les outils nécessaires à leur activité (meilleures ventes, tableaux de bord économiques, à paraître, agenda, avis et annonces...) et l'essentiel de l'actualité des professions du livre. Nouveau, le mensuel LH Le Mag (180 pages, 11 numéros par an), complété par une ligne de 10 à 12 numéros thématiques par an, LH Spécial, entend, lui, revisiter le concept de magazine professionnel à partir des meilleures expériences réalisées depuis 18 mois.

Le papier va-t-il disparaître ?

Pas du tout. Si nous investissons particulièrement dans le digital, nous affichons aussi de grandes ambitions pour LH Le Mag et LH Spécial, qui seront imprimés (22 publications par an au total), de même que l'hebdomadaire LH Les livres de la semaine.

Livres Hebdo fournira-t-il des contenus dégradés ?

L'objectif est inverse : d'un côté, accélérer par le digital la diffusion d'informations qualifiées relevant de l'actualité professionnelle ; de l'autre, en utilisant les atouts propres au support papier, élever le niveau d'exigence et de qualité de nos contenus magazine. Pour cela, les moyens seront adaptés. Une équipe permanente réorganisée assurera en flux continu la production des actualités du monde du livre (éditeurs, libraires, bibliothécaires, auteurs, etc.) en format digital. Un réseau étendu de pigistes-experts, coordonnés par la rédaction en chef, assurera la qualité et l'originalité des productions magazine du titre, LH Le Mag et LH Spécial.

Les avant-critiques seront-elles supprimées ou réduites ?

Ni l'un, ni l'autre. Elles seront mises en valeur dans un cahier spécial repensé, d'une soixantaine de pages, au sein de LH Le Mag.

Vous souhaitez d'autres informations ? écrivez-nous à LH2020@livreshebdo.fr ou appelez-nous au 01 44 41 28 46.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités