Par Cécilia Lacour, le 25.04.2017 à 17h19

Droits d’auteur

Une pétition contre les prélèvement de la Scelf sur les lectures à voix haute

check je suis déjà abonnélock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]

Des auteurs, des bibliothécaires et des éditeurs demandent à la Société civile des éditeurs de langue française de ne pas prélever de taxe pour la lecture publique dans un contexte non marchand, hors billetterie.

Regroupés sous le nom de "Shéhérazade en colère", des auteurs, des bibliothécaires et des éditeurs ont lancé, le 18 avril sur le site change.org, une pétition "contre les prélèvements Scelf sur les lectures sans billetterie", dans laquelle ils dénoncent l’application d’une taxe de trente euros minimum pour la lecture à voix haute lors de représentations gratuites de professionnels ou d’amateurs. ... Lire la suite (3 800 caractères)

check je suis déjà abonnélock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]
# Services
close

S’abonner à #La Lettre