Par Cécilia Lacour, le 07.12.2017 à 17h00

Récompense

Pierre Veltz, lauréat du prix du Livre d'économie

Le sociologue et économiste Pierre Veltz est distingué pour La société hyper-industrielle (Le Seuil). Jean Meilhaud, Jean-Noël Lafargue et Mathieu Burniat ont aussi été recompensés.

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, a remis le prix du Livre d'économie à Pierre Veltz pour La société hyper-industrielle : le nouveau capitalisme productif (Le Seuil, février 2017) lors de la 19e journée du Livre d'économie, organisée le 6 décembre à Bercy, en présence de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale. Cette édition était consacrée au thème "Des entreprises face aux enjeux du XXIe siècle".
 
Dans son essai, Pierre Veltz, spécialiste de l'organisation des entreprises et des dynamiques territoriales, mène une réflexion sur la fin d'un monde façonné par l'industrie de masse du XXe siècle. Il s'interroge sur la nouvelle mondialisation, liée à la révolution digitale et met notamment en lumière le rôle du numérique dans la convergence entre industrie et services, les nouveaux défis des politiques industrielles et des mouvements de polarisation, source de fracture entre centres et périphéries.
 
Jean-Michel Blanquer a remis le prix lycéen "Lire l'économie" à Jean Meilhaud, pour Ils ont révolutionné le commerce (Papillon rouge, octobre 2016). L'essayiste dresse le portrait de précurseurs dont les idées innovantes ont changé le monde du commerce.
 
Le ministre de l'Education nationale a également récompensé Jean-Noël Lafargue et Mathieu Burniat, qui reçoivent le prix Lycéen spécial BD d'économie pour Internet, au-delà du virtuel (Le Lombard, mai 2017). Cette bande dessinée, publiée dans "La petite bédéthèque des savoirs", retrace l'histoire d'Internet depuis sa naissance jusqu'à aujourd'hui, en passant par l'arrivée du web et de Google. Elle explique les nombreux développements qu'a connu Internet avec l'apparition des réseaux sociaux, leurs enjeux et les questions qu'ils soulèvent.
 

# Services
close

S’abonner à #La Lettre