Par Marine Durand, le 09.03.2018 à 08h08

Société

Etats-Unis : l’édition saisie par #MeToo

check je suis déjà abonné lock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]
olivier dion

Le mouvement de libération de la parole #MeToo trouve son prolongement outre-Atlantique dans une vague de projets éditoriaux féministes. Entre marketing et volonté de participer à la révolution en cours, éditeurs et agents décrivent une tendance de fond, qui a émergé dès l’élection de Donald Trump.

Le 30 janvier dernier, Rose McGowan a ouvert les hostilités en librairie. Dans Brave, son autobiographie publiée par HarperCollins (Debout, la traduction française, est paru le 28 février chez HarperCollins France), l’actrice de 44 ans expose les rouages d’une industrie hollywoodienne misogyne et brutale, et raconte son viol, à l’âge de 23 ans, par Harvey Weinstein. Rose McGowan a été l’une des pr

Lire la suite (6 310 caractères)

check je suis déjà abonné lock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]
s'abonner se connecter
Découvrez les formules d’abonnement à Livres Hebdo
# Services
close

S’abonner à #La Lettre