Par Pierre Georges, le 11.05.2018 à 08h29

Dossier

Dossier Littérature de voyage: lire l’ailleurs

check je suis déjà abonné lock j'achète l'article [à partir de 4,50 €]
Olivier Dion

Portée par Sylvain Tesson, Mike Horn ou Olivier de Kersauson, la littérature de voyage, dont la grand-messe annuelle, Etonnants voyageurs, s’ouvre le 19 mai à Saint-Malo, a le vent en poupe. Tandis que les éditeurs indépendants rivalisent d’ingéniosité, les maisons généralistes, progressivement, renoncent à une démarche de collections pour imprégner leurs catalogues de récits de voyage.

Qu’auraient bien pu écrire Homère, Marco Polo ou Jean de Léry à l’heure des réseaux sociaux et des vols low cost? Les éditeurs spécialisés en littérature de voyage, genre aussi ancien qu’il est pluridisciplinaire, l’affirment en chœur: la démocratisation du voyage survenue ces dernières années a complètement bousculé le secteur. "Les gens voyagent plus qu’il y a encore vingt ou trente ans, et nous

Lire la suite (17 450 caractères)

check je suis déjà abonné lock j'achète l'article [à partir de 4,50 €]
s'abonner se connecter
Découvrez les formules d’abonnement à Livres Hebdo
# Services
close

S’abonner à #La Lettre