Par Olivier Mony, le 23.09.2016 à 00h00

10 octobre > Chroniques Etats-Unis > Tom Wolfe

Acides textes

check je suis déjà abonné lock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]
Mark Seliger/Robert Laffont

Depuis son premier "vrai" roman, Le bûcher des vanités, le romancier, chez Tom Wolfe, fait de l’ombre au journaliste. Il est désormais trop souvent considéré que l’un, au fond, n’a été qu’une lente préparation à l’autre ; et ce, même si Wolfe fait figure, auprès de Mailer, Thompson ou Talese, d’inventeur de ce que l’on appellera le "nouveau journalisme". Tout l’intérêt de l’épais recueil de chroni

Lire la suite (1 290 caractères)

check je suis déjà abonné lock j'achète l'article [à partir de 1,50 €]
se connecter
Découvrez les formules d'abonnement à Livres Hebdo
# Services
close

S’abonner à #La Lettre